Page d'accueil


Lettre Jean-Michel SALANSKIS

Lettre à Jean-Michel SALANSKIS

14 novembre 1999

Cher Jean-Michel,


J'étais la semaine dernière à Totnauberg à la ``hutte'' et dans le jardin j'ai fait une découverte fantastique : j'ai trouvé une petite boîte scellée et à l'intérieur un nouveau manuscrit de M. H. En voici la traduction (j'ai fait de mon mieux).





Il faut réfléchir à l'ouverture déposée par l'Etre via un mode de révélation trans-linguistique dans les mots lift, luft, loft et left.

La conquête de l'unité de ces termes conduit à un nouvel et fondamental existential. Le fait même qu'il ne fut pas explicité dans S. u. Z. ne saurait être considéré comme contingent. Il est inhérent au retrait rusé de l'Etre visant à faire échapper cet existential à la mainmise grossière de tous ces pseudo-heideggériens qui ne font que répéter mimétiquement (``mimetisch'') mes propres mots.

A l'évidence, l'unité sous-jacente à ces mots doit s'exprimer comme légèreté.

lift (ascenseur) en anglais n'est rien d'autre que l'outil (évidemment au sens d'un à-portée-de-la-main) que le Dasein utilise pour s'élever ou, ce qui est équivalent, pour lutter contre son poids, autrement dit pour atteindre la légèreté. Réduire un ascenseur à n'être qu'une boîte mue électriquement de haut en bas et de bas en haut pour accéder à un appartement manquerait complètement l'authentique sens de son être.

Le terme allemand Luft (l'air) n'est rien d'autre que la légèreté-dans-le-monde. Pour le comprendre jusqu'à son fondement, il faut se référer au Geviert. L'air, en tant que légèreté-dans-le-monde, se révèle comme le cinquième terme, l'exacte médiation entre Dieu et l'Homme, entre le Ciel et la Terre. En fait cela était déjà saisi dans une compréhension pré-ontologique par les glorieux membres de la Luftwaffe, tous ces quasi-Surhommes qui furent prématurément sacrifiés comme je l'ai déjà suggéré ailleurs (quoique dans un langage nécessairement plus prudent). Considérer l'air comme un gaz, constitué par un mélange d'oxygène et de gaz carbonique, puis l'étudier en employant tous ces vulgaires moyens chimiques est encore une conséquence du tragique oubli de l'Etre et de la chute dans la tekné.

loft au sens français désigne primordialement un appartement qui n'a en son intérieur aucun mur séparateur, c'est-à-dire un appartement où se déroule la vie la plus légère, une vie dégagée de l'opacité pesante qui se dresse devant l'être-avec du Dasein et détruit toute relation directe avec les autres Dasein. C'est seulement la mécompréhension de cette légèreté qui incline l'homme de la quotidienneté à introduire des murs dans les lofts, aliénant par cette vulgaire construction l'authenticité de son être-avec.

Le mot américain left (gauche), dans ses différents usages, révèle également sa vraie nature comme légèreté. De par son être propre, la main gauche n'est employée le plus souvent que pour soulever des poids légers ; dans son sens politique, la gauche désigne traditionnellement ceux qui souhaitent alléger le fardeau qui écrase la vie des pauvres Daseins (quoique jusqu'à la présente découverte, je n'étais guère enclin à prendre en compte de telles considérations) ; et inversement, dans un mode déficient, to be left, être abandonné, renvoie à celui qui est trop léger pour faire l'objet d'un souci.

Ainsi, et pour la première fois, est révélée une compréhension ontologique explicite d'un nouvel existential du Dasein, l' être-vers-le-haut. Tout comme les autres existentiaux, il est fondé sur l'être-au-monde mais il est totalement distinct de l' être-en-chemin déjà explicité dans S. u. Z.

C'est seulement sur la base de cet existential que nous pouvons comprendre ces faits ontiques que le Dasein utilise des ascenseurs, des avions, des lofts et qu'il se choisit des leaders politiques de gauche. A l'instar des autres existentiaux, l'être-vers-le-haut a ses modes déficients, ce qui, également pour la première fois, permet d'expliciter ontologiquement ces faits ontiques que sont les pannes d'ascenseur, les accidents d'avion ou l'élection d'un leader de droite. A nouveau, interpréter ces faits comme des événements mécaniques ou sociaux manque totalement leur véritable sens.

Je scelle cette découverte fondamentale dans cette boîte. Je suis certain qu'un penseur authentique dans une génération future, après le décès de tous ces pseudo-heideggériens à l'esprit étroit, la trouvera dans ce jardin et sera à même d'éclairer (to en-light-en) dans son authentique-propre être-vers-le-haut.

Totnauberg, le (date illisible),

M. H.





C'est tout ce que j'ai trouvé dans la boîte. Bien à toi.


File translated from TEX by TTH, version 2.64.
On 19 Feb 2002, 21:37.